LE FORT DU PORTALET

Site insolite et historique, le fort du Portalet est sorti de l’oubli et accueille dorénavant des groupes de visiteurs. Une véritable page d’histoire à découvrir.

Portalet, porte étroite, s’appuie sur la montagne qui a été creusée de galeries. On a bâti sur la roche sur trois niveaux. 100 mètres de dénivelé entre le gave et le sommet, 760 mètres de galeries à monter et redescendre.. Mais avec sa restauration, il est en passe de connaître une nouvelle vie. Ce sera une autre histoire.

Déclassé par l’armée en 1962, le fort est racheté en 1967 par Mme Frément. Elle a envisagé y faire un hôtel, une maison de retraite, mais en fait le fort restera fermé pendant 30 ans. Peu à peu, il sera pillé et squatté avant que Mme Frément ne le lâche aux enchères pour 500 000 francs. C’est la communauté de communes de la vallée d’Aspe qui le rachète. En 2005, le fort est classé aux monuments historiques ce qui va permettre le lancement de la restauration. Le fort devrait être ouvert aux visiteurs toute l’année fin 2013.

Le fort est ouvert aux visites tous les mercredis en période de vacances scolaires. Les visites ont lieu à 10 h 15 et 14 h 15 pour 20 personnes maximum. On peut également visiter en groupes sur réservation. L’entrée coûte 5 euros. L’écomusée se charge de visite mais les réservations se font à l’office de tourisme de la vallée au 05 59 34 57 57. Compter 2 h 30 de visite.

Source : larepubliquedespyrenees.fr

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Actualités

Le malt basque prend la marque Garagarberoa

Si les bières à l'accent basque se font leur place au soleil, impossible de trouver du malt sur le territoire. Une anomalie en passe d'être réparée par Florian Aphecetche. Avec Garagarberoa, sa société basée à Saint-Martin d'Arberoue, il veut relocaliser la production...

Le vinaigre, la potion magique de Jean- Philippe Lanouguère

Mauléon n'est plus la capitale que de l'espadrille. Elle est aussi celle du vinaigre grâce à Jean-Philippe Lanouguère. Le Souletin autodidacte met en valeur ce condiment dans son laboratoire depuis 2011. Aujourd'hui, la marque Saint-Jacques est installée sur les...

L’association Miralutz, bulle de lumière et de vie

Redonner confiance en soi, tant physiquement que mentalement. Miralutz offre des instants suspendus, hors d'un quotidien contraignant. L'association paloise, qui a créé une antenne à Mauléon, propose des activités physiques adaptées aux personnes atteintes d'un cancer...

Eat’s Maud, une bonne fée qui livre le local à vélo

À Oloron, il est possible de la croiser avec son sac violet et son sourire aux lèvres. Maud Moran-Manzano parcourt la ville et ses alentours pour livrer les bons plats et produits locaux. La jeune femme a lancé Eat's Maud fin 2020, au moment du Covid. Depuis, le...

Publier
une annonce

S’abonner