Une étude déployée par le centre de recherche de Décathlon

Depuis juillet dernier, des pratiquants de sports nautiques de la côte basque ne quittent plus leur kit d’échantillons de pollution chimique,
réalisés avec le centre de recherche Décathlon à Hendaye. L’idée est de déterminer si ces sportifs de la mer (surfeurs, nageurs, plongeurs) sont
exposés à des substances chimiques et comment peuvent-elles impacter leur santé. Le kit mesure le niveau d’exposition à des contaminants chimiques
tels que les métaux, pesticides, filtres UV, résidus de médicaments et produits d’hygiène et se matérialise sous forme de guêtre que le volontaire porte sur son mollet. Afin d’obtenir un résultat plausible, les échantillonneurs doivent être immergés entre 30 et 100 heures de manière discontinue afin de
récolter suffisamment de contaminants chimiques. Les premières données de l’étude devraient voir le jour au printemps 2022.

Partager :

0 commentaires

Actualités

Mayam, la solution basque idoine pour l’achat en vrac

D'ici 2030, les magasins devront avoir 20 % de leur surface de vente consacrée au vrac. Pour trouver la solution adéquate, il suffit de se tourner vers "Créaluz", la pépinière d'entreprises luzienne. Son nom : Mayam. La start-up a mis au point une application et un QR...

Fondo Ventures veut booster l’univers de la supply chain

Le 1er centre de formation français pour les start-up spécialisées dans la digitalisation de la chaîne d'approvisionnement : voici Fondo Ventures, lancé à Pau, début mai, par Mehdi Jabrane, Frédérique Haliche, Gontran Boizanté et Manon Bouly. Rappelons que le Palois...

Publier
une annonce

S’abonner