CONSEIL GENERAL ET SERVICE CIVIQUE

Le 16 février à Bayonne a été signé un protocole qui permettra au Conseil général accueillir et de rémunérer des jeunes pour des missions de 6 à 12 mois.

Première collectivité d’Aquitaine à recevoir l’agrément « service civique », grâce auquel il peut s’engager à accueillir 500 jeunes sous contrat civique d’ici 2015 dans ses services ou dans une association qu’il subventionne, le Conseil général pourra ainsi confier des missions dans les domaines de l’environnement, de la discrimination, de la précarité ou de l’aide aux personnes âgées, à des jeunes âgés de 16 à 25 ans qui seront rémunérés entre 540 et 640 euros par mois, en fonction de la situation de chacun.

Ce dispositif, qui sera mis en place à partir de l’été prochain, permettra à des jeunes souhaiter s’engager d’acquérir une expérience professionnelle rémunérée, tout en conservant leur statut d’ étudiant.

Source : www.cg64.fr

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Actualités

Le malt basque prend la marque Garagarberoa

Si les bières à l'accent basque se font leur place au soleil, impossible de trouver du malt sur le territoire. Une anomalie en passe d'être réparée par Florian Aphecetche. Avec Garagarberoa, sa société basée à Saint-Martin d'Arberoue, il veut relocaliser la production...

Le vinaigre, la potion magique de Jean- Philippe Lanouguère

Mauléon n'est plus la capitale que de l'espadrille. Elle est aussi celle du vinaigre grâce à Jean-Philippe Lanouguère. Le Souletin autodidacte met en valeur ce condiment dans son laboratoire depuis 2011. Aujourd'hui, la marque Saint-Jacques est installée sur les...

L’association Miralutz, bulle de lumière et de vie

Redonner confiance en soi, tant physiquement que mentalement. Miralutz offre des instants suspendus, hors d'un quotidien contraignant. L'association paloise, qui a créé une antenne à Mauléon, propose des activités physiques adaptées aux personnes atteintes d'un cancer...

Eat’s Maud, une bonne fée qui livre le local à vélo

À Oloron, il est possible de la croiser avec son sac violet et son sourire aux lèvres. Maud Moran-Manzano parcourt la ville et ses alentours pour livrer les bons plats et produits locaux. La jeune femme a lancé Eat's Maud fin 2020, au moment du Covid. Depuis, le...

Publier
une annonce

S’abonner