ENTREPRISE

La Société des fibres de carbone (Soficar) créée par Michel Brisson en 1982, à l’initiative d’Elf, en partenariat avec Toray, prend un nouveau tournant. Le groupe japonais, déjà majoritaire, a racheté les 30% d’actions détenues par Arkema et devient propriétaire à 100%. L’entreprise changera de nom : elle s’appellera Toray Carbon Fibers Europe.

Cette évolution est un bon signe qui laisse entrevoir un investissement majeur sur le bassin de Lacq pour développer une véritable filière carbone. Avec 60 à 80 emplois à la clé. D’autres implantations pourraient suivre sur la plateforme Induslacq. A cette occasion, le pionnier Michel Brisson (68 ans), qui continuera à apporter ses précieux conseils, passe le relais à son adjoint Bernard Martin. L’aventure Soficar a permis de créer 350 emplois sur le bassin de Lacq.

Source hebdoplus

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Actualités

Mayam, la solution basque idoine pour l’achat en vrac

D'ici 2030, les magasins devront avoir 20 % de leur surface de vente consacrée au vrac. Pour trouver la solution adéquate, il suffit de se tourner vers "Créaluz", la pépinière d'entreprises luzienne. Son nom : Mayam. La start-up a mis au point une application et un QR...

Fondo Ventures veut booster l’univers de la supply chain

Le 1er centre de formation français pour les start-up spécialisées dans la digitalisation de la chaîne d'approvisionnement : voici Fondo Ventures, lancé à Pau, début mai, par Mehdi Jabrane, Frédérique Haliche, Gontran Boizanté et Manon Bouly. Rappelons que le Palois...

Publier
une annonce

S’abonner