FUSION ORTHEZ-LACQ : UN SIMPLE ACCORD DE PRINCIPE

Les délégués ont approuvé à la majorité le schéma de coopération intercommunale proposé par le préfet. Tout en lui soumettant certaines exigences.
Vingt-cinq bras levés pour approuver le schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) qui propose le mariage des communautés de communes du canton d’Orthez et de Lacq.

Mais la partie n’était-elle pas gagnée d’avance ? Bien en amont de la sortie préfectorale, liée à la réforme territoriale, Lacq et Orthez discutaient déjà de s’allier. Un groupe de travail planchait et planche toujours sur la prochaine fusion. Les inquiétudes sont ainsi venues du fait que le canton orthézien a retrouvé son calendrier bousculé. Devant bâtir à la hâte une grande maison sans savoir quelles pièces y mettre. A savoir quelles compétences, par exemple, possédera le futur ensemble, quelle gouvernance y sera instituée, quel poids réel auront les petites communes rurales dans les décisions.

« Nous ne subirons pas cette intercommunalité »

Autant d’interrogations que Michel Labourdette a balayées en répétant que la future intercommunalité «sera ce qu’on en décidera. Nous ne la subirons pas. Je suis partisan de la fusion mais j’y mets des conditions. Lors de la mise en oeuvre du schéma, les décisions qui sortiront du groupe de travail devront être prises en compte.» Une promesse de garder les clés en main à côté de la liste énoncée des avantages de la mutualisation, des coûts (en les divisant) et des recettes (en les partageant), comme l’a remarqué le maire de Sault Alain Bouchecareilh.

Source : larepubliquedespyrenees.fr

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Actualités

400 dirigeants attendus pour Imagine à Pau

Imagine, journée spéciale créée par le Medef Béarn et Soule, revient pour une 3e édition le 10 juin au Palais Beaumont. "C'est un événement qui donne du contenu. Nous voulions apporter un format différent des traditionnelles soirées de remise de prix", explique Marie...

La fédération départementale du BTP élargit sa gamme de services

Toujours prête à aider ses adhérents, la Fédération du BTP des Pyrénées-Atlantiques, avec son président Sébastien Labourdette, vient de mettre en place un service communication par le biais d'Action Service BTP. "Un audit inclus dans la cotisation fédérale est réalisé...

Le malt basque prend la marque Garagarberoa

Si les bières à l'accent basque se font leur place au soleil, impossible de trouver du malt sur le territoire. Une anomalie en passe d'être réparée par Florian Aphecetche. Avec Garagarberoa, sa société basée à Saint-Martin d'Arberoue, il veut relocaliser la production...

Publier
une annonce

S’abonner