LA ROCHELLE BAYONNE A LA RAME EN YOLE ET EQUIPAGE

Une poignée de rameuses et de rameurs, issus en majorité de clubs d’aviron en rivière, vont défier le littoral entre La Rochelle et Bayonne du 21 au 28 juillet 2011 (date d’arrivée idéale). Les 340 kilomètres prévus de parcours océaniques seront en théorie effectués en sept jours.

Après avoir quitté le port de La Rochelle, la première pause nocturne rendra hommage au rameur russe Evgueny Smurgis (décédé en novembre 1993 au sud d’Oléron). Ensuite, direction Royan avant de traverser l’embouchure de la Gironde.

Une étape est prévue le long de la côte avant de bivouaquer un peu avant le bassin d’Arcachon. En passant ce dernier, il faudra longer la côte rectiligne jusqu’au Port d’Anglet et remonter la rivière Adour jusqu’à Bayonne !

Pas d’assistance en mer, c’est une aventure !

Grâce notamment au soutien des clubs de La Rochelle et de Limoges, ce défi est rendu possible.

Une yole de mer de 4 rameurs et 1 barreur sera utilisée. Un camion de logistique suivra par la route la progression de l’équipe. Vous pourrez suivre sur le site internet  le parcours qui devrait partir le 21 juillet 2011 au petit matin depuis le Port des Minimes, si la météo est favorable.

Source : aquitaineonline.com

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Actualités

400 dirigeants attendus pour Imagine à Pau

Imagine, journée spéciale créée par le Medef Béarn et Soule, revient pour une 3e édition le 10 juin au Palais Beaumont. "C'est un événement qui donne du contenu. Nous voulions apporter un format différent des traditionnelles soirées de remise de prix", explique Marie...

La fédération départementale du BTP élargit sa gamme de services

Toujours prête à aider ses adhérents, la Fédération du BTP des Pyrénées-Atlantiques, avec son président Sébastien Labourdette, vient de mettre en place un service communication par le biais d'Action Service BTP. "Un audit inclus dans la cotisation fédérale est réalisé...

Le malt basque prend la marque Garagarberoa

Si les bières à l'accent basque se font leur place au soleil, impossible de trouver du malt sur le territoire. Une anomalie en passe d'être réparée par Florian Aphecetche. Avec Garagarberoa, sa société basée à Saint-Martin d'Arberoue, il veut relocaliser la production...

Publier
une annonce

S’abonner