Le territoire du Pays Basque sud organise son offre de santé

Les déserts médicaux et la gestion du Covid ont amené indéniablement des questionnements généraux sur l’organisation des moyens médicaux en France.
Le Pays basque Sud a suivi le mouvement. Pendant la crise sanitaire, pour prendre en charge les dépistages et les vaccinations, une union des forces médicales et paramédicales, sur les 11 communes autour de Saint-Jean-de-Luz, avait vu le jour sous la forme de Communauté libérale associative de
professionnels de santé (CLAPS). Depuis, elle a évolué en Communauté
professionnelle territoriale de santé (CPTS).
L’Association compte déjà plus de 110 adhérents : médecins, sages-femmes, infirmiers, pharmaciens, responsables d’Ehpad et référents des CCAS.
L’objectif principal est de permettre une plus grande fluidité pour le patient et de faciliter l’exercice des professionnels. Plusieurs outils sont à
disposition : organisation des soins non programmés, coordination ville-hôpital, attractivité médicale, meilleure coordination entre les acteurs de santé.
Un projet qui pourrait toucher d’autres territoires du département.

Partager :

0 commentaires

Actualités

Mayam, la solution basque idoine pour l’achat en vrac

D'ici 2030, les magasins devront avoir 20 % de leur surface de vente consacrée au vrac. Pour trouver la solution adéquate, il suffit de se tourner vers "Créaluz", la pépinière d'entreprises luzienne. Son nom : Mayam. La start-up a mis au point une application et un QR...

Fondo Ventures veut booster l’univers de la supply chain

Le 1er centre de formation français pour les start-up spécialisées dans la digitalisation de la chaîne d'approvisionnement : voici Fondo Ventures, lancé à Pau, début mai, par Mehdi Jabrane, Frédérique Haliche, Gontran Boizanté et Manon Bouly. Rappelons que le Palois...

Publier
une annonce

S’abonner