L’université du temps libre d’Aquitaine en pleine relance

Pour la saison 2022-2023, l’Université du Temps Libre d’Aquitaine – Pau propose, de nouveau, un riche programme malgré les complications des dernières années, dues à la situation sanitaire. La Présidente Éliane Sbrugnera espère un retour à la normale.

Le soleil illumine le bureau palois de l’Université du Temps Libre d’Aquitaine. Les plus littéraires y verront la signature d’une métaphore. Après la pluie, le beau temps ? Comme beaucoup d’associations, l’UTLA a connu de grandes difficultés, liées à la crise sanitaire. « La chute du nombre d’adhérents nous a conduits à une situation délicate », se remémore la Présidente Éliane Sbrugnera.

Elle souligne que dans ces circonstances, « l’Université de Pau et des Pays de l’Adour a été fidèle à sa volonté originelle : aider à la diffusion du savoir auprès de tous les publics. Notamment par la gracieuse mise à disposition des locaux. »

Le pari, que représentait le lancement de la saison 2021-2022, a également été tenu grâce au soutien appuyé de la Communauté d’agglomération et du Conseil départemental.

La directrice de la programmation, Fabiana Guillen, intervient. « Nous pouvons aussi remercier bon nombre de nos collègues qui ont accepté d’intervenir, cette année encore, bénévolement. Sans eux, le programme aurait été infiniment moins attractif. »

Retrouver un nombre suffisant d’adhérents

Malgré des circonstances qui restent difficiles, l’espoir sur cette nouvelle saison est au rendez-vous. La campagne d’inscription a débuté le lundi 19 septembre. Éliane Sbrugnera ne s’aventure pas sur des projections, même si l’humour n’est pas loin. « Le nombre de personnes perdues dans les couloirs, en cherchant nos locaux, me conduit à penser qu’il pourrait y avoir de nouveaux arrivants ! »

L’objectif est clair : arriver à 1300-1400 adhérents pour retrouver une certaine autonomie. « De nombreuses personnes ne sont pas venues l’an dernier car les craintes étaient réelles », explique la Présidente. « Nous misons sur la volonté de nos concitoyens de ne pas se confiner eux-mêmes intellectuellement, le désir de voyager et de rétablir des contacts humains. »

L’Association envoie aussi un signal fort en maintenant les tarifs de la saison précédente car, pour son conseil d’administration, les contraintes économiques ne doivent pas freiner l’enthousiasme pour l’étude.

Un programme ambitieux

Revenant aux fondamentaux (cours culturels, de langue et quelques activités physiques…), l’UTLA présente une offre qui, si elle s’est légèrement réduite en quantité, est loin de l’être en qualité. En effet, le programme aborde des sujets extrêmement variés, allant de l’archéologie antique aux découvertes les plus contemporaines de la physique ou de la planétologie.

« Notre idée directrice, c’est l’éclectisme afin de toucher tous les publics », revendique Fabiana Guillen. Les conférences du vendredi, gratuites et ouvertes à tous, sont placées le vendredi à partir de 17 h 30. Elles se caractérisent à la fois par une réelle valeur scientifique tout en ayant un esprit pédagogique pour rester accessibles. Cette année, les conférences sont organisées en cycles (grands artistes, vins…). Elles se déroulent sur les 20 semaines + les deux de janvier où la session d’examens ne permet pas l’accueil des adhérents. Pour que le savoir reste un plaisir !

En parallèle, les cours de langues sont larges : l’incontournable anglais côtoie des langues moins enseignées sur le territoire comme le russe, l’arabe ou l’italien.

Toutes les conditions semblent donc réunies pour que cette saison 2022-2023 soit ensoleillée.

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Actualités

Polyola, prototype d’une résine bio révolutionnaire

Polyola, un nom qui a fait une entrée fracassante dans le monde du surf. Sa mousse en polyuréthane avait déjà conquis le marché. L'entreprise biarrote, à la pointe, est désormais sur le prototype d'une résine polyester bio-sourcée et renouvelable. « Nous sommes...

Louve and Co, mode et cadeaux pour enfants et parents

On n'est jamais mieux servi que par soi-même ! C'est pourquoi Audrey Defalque vient d'ouvrir Louve and Co, un concept store à Pau qui propose vêtements, jouets, accessoires, cadeaux pour bébés, enfants et parents. « Depuis l'arrivée de mes enfants, il manquait des...

Les Marchés des Producteurs, c’est reparti pour cet été

Déguster des produits frais et locaux, discuter avec les agriculteurs dans une ambiance festive et musicale : les Marchés des Producteurs de Pays viennent de redémarrer avec une 1ère étape qui a donné le ton à Biron. La marque, portée par les Chambres d'agriculture de...

Le Palois FEBUS Optics, les yeux rivés sur le marché international

Du local à l'international, il n'y a qu'un pas. Attaché à ses racines béarnaises, FEBUS Optics, spécialiste de la surveillance des structures par fibre optique répartie (canalisations, câbles et puits entre autres), l'a franchi en ouvrant une filiale à Houston en août...

Publier
une annonce

S’abonner