Nouvelles filières à Lacq

Avec l’arrêt du gaz commercial, Lacq base désormais son développement sur plusieurs filières.

En premier lieu la chimie, qu’elle soit lourde ou fine. A ce sujet, les projets de Toray de structurer une filière de chimie des matériaux, autour de la fibre de carbone, offrent un avenir prometteur au complexe. L’usine de polyacrylonitrile (PAN) sera livrée en mai 2014 et viendra compléter le site d’Abidos, où est produite la fibre de carbone. Ce site existe depuis 1982 et emploie désormais plus de 300 personnes. Toray va également installer son centre technologique et sa direction dans les bureaux de Total à Lacq.

D’autres développements, comme la biomasse vont permettre d’aller vers les biotechnologies, ou encore les nanoparticules.

L’implantation de deux ou trois industriels supplémentaires aboutirait à une densification du tissu local.

Source : larepubliquedespyrenees.fr

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Actualités

Le malt basque prend la marque Garagarberoa

Si les bières à l'accent basque se font leur place au soleil, impossible de trouver du malt sur le territoire. Une anomalie en passe d'être réparée par Florian Aphecetche. Avec Garagarberoa, sa société basée à Saint-Martin d'Arberoue, il veut relocaliser la production...

Le vinaigre, la potion magique de Jean- Philippe Lanouguère

Mauléon n'est plus la capitale que de l'espadrille. Elle est aussi celle du vinaigre grâce à Jean-Philippe Lanouguère. Le Souletin autodidacte met en valeur ce condiment dans son laboratoire depuis 2011. Aujourd'hui, la marque Saint-Jacques est installée sur les...

L’association Miralutz, bulle de lumière et de vie

Redonner confiance en soi, tant physiquement que mentalement. Miralutz offre des instants suspendus, hors d'un quotidien contraignant. L'association paloise, qui a créé une antenne à Mauléon, propose des activités physiques adaptées aux personnes atteintes d'un cancer...

Eat’s Maud, une bonne fée qui livre le local à vélo

À Oloron, il est possible de la croiser avec son sac violet et son sourire aux lèvres. Maud Moran-Manzano parcourt la ville et ses alentours pour livrer les bons plats et produits locaux. La jeune femme a lancé Eat's Maud fin 2020, au moment du Covid. Depuis, le...

Publier
une annonce

S’abonner