Nouvelles filières à Lacq

Avec l’arrêt du gaz commercial, Lacq base désormais son développement sur plusieurs filières.

En premier lieu la chimie, qu’elle soit lourde ou fine. A ce sujet, les projets de Toray de structurer une filière de chimie des matériaux, autour de la fibre de carbone, offrent un avenir prometteur au complexe. L’usine de polyacrylonitrile (PAN) sera livrée en mai 2014 et viendra compléter le site d’Abidos, où est produite la fibre de carbone. Ce site existe depuis 1982 et emploie désormais plus de 300 personnes. Toray va également installer son centre technologique et sa direction dans les bureaux de Total à Lacq.

D’autres développements, comme la biomasse vont permettre d’aller vers les biotechnologies, ou encore les nanoparticules.

L’implantation de deux ou trois industriels supplémentaires aboutirait à une densification du tissu local.

Source : larepubliquedespyrenees.fr

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Actualités

Mayam, la solution basque idoine pour l’achat en vrac

D'ici 2030, les magasins devront avoir 20 % de leur surface de vente consacrée au vrac. Pour trouver la solution adéquate, il suffit de se tourner vers "Créaluz", la pépinière d'entreprises luzienne. Son nom : Mayam. La start-up a mis au point une application et un QR...

Fondo Ventures veut booster l’univers de la supply chain

Le 1er centre de formation français pour les start-up spécialisées dans la digitalisation de la chaîne d'approvisionnement : voici Fondo Ventures, lancé à Pau, début mai, par Mehdi Jabrane, Frédérique Haliche, Gontran Boizanté et Manon Bouly. Rappelons que le Palois...

Publier
une annonce

S’abonner