PAU : LE CENTRE PIETON, COMMENT ÇA MARCHE ?

L’hypercentre a été aménagé afin de faciliter la circulation et de renforcer l’attractivité des commerces.

S’il n’a pas vocation à accueillir les stationnements de longue durée, l’hypercentre reste accessible en voiture pour réceptionner un colis encombrant dans un magasin, ou déposer des bagages dans un hôtel. L’accès au centre piéton est régi par des bornes électroniques actionnées par des agents de la ville.

Les riverains et commerçants possèdent un badge. Les autres usagers doivent se présenter à l’une des quatre bornes d’entrée (rues Samonzet, Valéry Meunier, Foch aux deux extrémités) et indiquer leurs besoins via l’interphone. Un agent municipal de service abaisse alors la borne pour accéder au centre piéton.

Pour des stationnements rapides, 29 bornes d’arrêt minute existent.
Le temps autorisé est fixé à 15 minutes et 1 heure pour les personnes à mobilité réduite. Ces places arrêt minute se situent dans les rues de Liège, Guichenné, Latapie, Gachet, Louis Barthou et XIV Juillet.

Source : pau.fr

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Actualités

Carbogest, crédits carbone à échelle locale

Plus besoin de lorgner à l’autre bout du monde pour dépenser ses crédits carbone. Avec Carbogest, ce sont nos agriculteurs locaux ou autres forêts d’ici qui grandissent. « L’habitude était de financer des projets individuels à l’autre bout du monde pour obtenir des...

Mordicus, l’art du biscuit béarnais

La dernière née des biscuits Mordicus connaît un succès fou : une brindille sucrée au Jurançon caramélisé, capable aussi bien d'être trempée dans la pâte à tartiner que dans un verre de Prosecco. Cette création, sortie tout droit des ateliers de Serres-Castet, est à...

Publier
une annonce

S’abonner