Créée à Anglet, la marque Biltoki fait renaître les Halles d’antan

Derrière les Halles de Bacalan à Bordeaux, c’est Biltoki. Pour les halles de Toulon, toujours Biltoki. Concernant les halles du Beffroi à Amiens, aussi.
Cette réussite nationale est née en famille et lancée en 2009. Les trois frères Alaman (Bixente, Xabi, Romain) et leur cousin Jérôme Lesparre souhaitent relancer les halles de leur enfance: un lieu de vie, de rencontre où on peut trouver les meilleurs produits locaux à acheter et/ou à déguster autour d’une table. Biltoki, « l’endroit qui rassemble » en basque, ne pouvait pas naître autre part que chez eux, à Anglet. Dans la ville, la demande de commerces de bouches se fait ressentir. Des discussions fructueuses avec les artisans commerçants locaux débouchent sur la naissance des Halles des 5 Cantons, devenues le poumon d’Anglet.

Biltoki peut à la fois créer un lieu dans sa totalité ou réhabiliter un endroit déjà existant. Le concept a fait une vraie percée dans les grandes villes, notamment dans la 1re couronne parisienne: Issy-les-Moulineaux accueille le laboratoire de Nina Métayer, meilleure pâtissière du monde.

La carte de visite, s’il en fallait une, pour Biltoki, dont les projets ne cessent de se multiplier en France et à l’étranger: son café au cœur du marché et sa bière unique Beertoki. Infos sur biltoki.com.

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Actualités

Mayam, la solution basque idoine pour l’achat en vrac

D'ici 2030, les magasins devront avoir 20 % de leur surface de vente consacrée au vrac. Pour trouver la solution adéquate, il suffit de se tourner vers "Créaluz", la pépinière d'entreprises luzienne. Son nom : Mayam. La start-up a mis au point une application et un QR...

Publier
une annonce

S’abonner