UNE ENTREPRISE OLORONAISE SE LANCE DANS LA GARBURE EN CONSERVE

La SAS Garbure du Béarn a édicté ses statuts mardi soir et désigné son président, Fernand Pon.

Elle prévoit de commercialiser en septembre 2012,  pour le 20e anniversaire du concours international de garbure d’Oloron, une véritable garbure béarnaise en conserve, réalisée avec des produits du cru et approuvée par l’association Garburade d’Oloron.

Fernand Pon a sollicité des partenaires privés : une vingtaine d’associés à parts égales, et le précieux concours du consortium du jambon de Bayonne.
Le conseil général amène de son côté 3 500 € pour la première année de fonctionnement.

Un budget d’environ 16 000 € prévu pour la première année de fonctionnement financera principalement la conception et la mise au point de la recette, et une étude de marché menée par quatre étudiants de l’IPC de Pau portant sur capacité de commercialisation de la garbure.

La SAS Garbure du Béarn a signé une convention de collaboration avec le consortium du jambon de Bayonne de Bernard Dupont qui sera chargé, via ses ateliers Pyragéna (Pyrénées Adour génie alimentaire), de concevoir et de produire (avec utilisation de préférence de produits locaux : jambon de Bayonne, gros sel de Salies, haricot maïs du Béarn et porc du sud-ouest pour le camot) de la garbure en conserves stérilisées, après validation par les Experts goûteurs membres de la confrérie de la garburade.

Source : larepubliquedespyrenees.fr

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Actualités

Mayam, la solution basque idoine pour l’achat en vrac

D'ici 2030, les magasins devront avoir 20 % de leur surface de vente consacrée au vrac. Pour trouver la solution adéquate, il suffit de se tourner vers "Créaluz", la pépinière d'entreprises luzienne. Son nom : Mayam. La start-up a mis au point une application et un QR...

Publier
une annonce

S’abonner